— Nous augmentons votre confort
Comfortlift Orona
  • Home
  • Blog
  • L’arthrose ou l’usure articulaire, de quoi s’agit-il et comment la soulager ?

L’arthrose ou l’usure articulaire, de quoi s’agit-il et comment la soulager ?

jeudi 17 septembre 2020
L’arthrose est une affection du cartilage des articulations parfois appelée usure articulaire. Il s’agit d’un problème courant qui touche plus de femmes que d’hommes.

Le cartilage se détruit plus vite qu’il se produit et cette usure réduit la capacité d’absorption des chocs de l’articulation. Les os frottent alors les uns contre les autres, ce qui provoque des douleurs.

CAUSES

L’arthrose est due à l’usure, la surcharge ou des blessures antérieures. On parle d’arthrose primaire lorsqu’il n’y a pas de cause clairement identifiable comme le vieillissement. L’arthrose résultant d’un accident ou d’une anomalie congénitale est appelée arthrose secondaire.

Le surpoids, l’exercice physique excessif, une mauvaise posture et l’hérédité peuvent accélérer l’usure des articulations.

SYMPTÔMES

L’arthrose se manifeste principalement dans les articulations des mains, des genoux, des épaules, du cou et des hanches. Elle est moins bien tolérée au niveau des hanches et des genoux, car ces articulations sont les plus sollicitées au quotidien.

L’affection se caractérise par une douleur lors du mouvement de l’articulation touchée et par une sensation de raideur ou d’oppression. Vous pouvez aussi ressentir des douleurs après un certain temps sans bouger. Une sensation de craquement, une restriction des mouvements ou une accumulation de liquide peuvent également apparaître.

TRAITEMENT

Les traitements visent principalement à soulager la douleur et à conserver la plus grande liberté de mouvement possible.

Il est très important de maintenir l’articulation touchée en mouvement pour réduire la raideur et la douleur. Choisissez, pour ce faire, des activités physiques pas trop violentes telles que la marche ou le vélo. De quoi éviter de faire pire que bien en raison d’un effort excessif. Écoutez votre corps !

Des séances avec un ergothérapeute peuvent également s’avérer utiles. Elles permettent d’identifier les activités de la vie quotidienne qui posent problème et de trouver un moyen d’y remédier.

L’obésité, un sérieux facteur de risque, augmente la tension sur l’articulation. Dans certains cas, il est donc conseillé de perdre un peu de poids afin de réduire la douleur.

Certains médicaments peuvent également soulager la douleur. Discutez-en toujours avec votre médecin.

En dernier recours, il est possible d’opérer l’articulation touchée et de la remplacer par une prothèse. Toutefois, en raison de la durée de vie limitée d’un dispositif artificiel, cette intervention est reportée autant que possible.

Avez-vous déjà pensé à installer un monte-escalier ? Au réveil, les articulations sont encore un peu raides. Il serait plus judicieux de descendre au rez-de-chaussée à l’aide d’un monte-escalier. L’idéal pour consacrer votre énergie à marcher ou à faire du vélo plus tard dans la journée afin de rester en mouvement.